mardi 15 juillet 2014

C'est un wrap-up! Mission accomplie!


Pour mon dernier papier concernant cette magnifique édition 2014 du FestiVoix, j'ai décidé de vous concocter et de vous laisser mes "GRANDS COUPS DE COEUR" et impressions personnelles.

MON TOP 10
J'ai vraiment aimé tout ce que j'ai entendu et vu sur l'ensemble des scènes. Ceci dit, je vous ai fabriqué un "Top 10" de mon cru (ne représente ici que mon avis personnel et peut différé avec vos propres choix.). 

Alors voici:

En dixième place :                                              DIDIER DUMOUTIER (Voix Jazz et Bistro SAQ) 
En neuvième place:                                            THE LOST FINGERS (Voix Jazz)
En huitième place:                                              BEARS OF LEGEND (Voix Populaires)
En septième place:                                             LOUIS-JEAN CORMIER (Voix Populaires)
En sixième place:                                               MISSES SATCHMO (Voix Jazz)
En cinquième place:                                            GINO QUILICO (Voix Lyriques)
En quatrième place:                                            SALLY FOLK (Voix Populaires)
En troisième place:                                             GRAND CORPS MALADE (Voix Multiples)
Ex aequo en première place:
(roulement de tambour!):                            SANDRA NKAKÉ  (Voix Jazz) et  MARIANNE LAMBERT & VALÉRIE MILOT (Voix Lyriques)


MES BELLES RENCONTRES
Que de rencontres, jour après jour, j'ai pu y faire. Des gens savoureux et très intéressants. Des échanges formidables dans chaque contexte et pour chaque scène. Eh bien! je me suis faite plusieurs nouveaux amis que je saluerai gaiment lorsque je les rencontrerai de nouveau ici et là. Merci à: Bertrand, Jacques, Françoise-Hélène, Claude, Claire, les deux Lucie, Louise, Normand et Chantal, Dominic, Sam et William ("Mes p'tits gars" que je retrouvais à la guérite, jour après jour, de l'entrée donnant sur les scènes du Jardin et la Populaire), et plusieurs autres...


MES  BELLES DÉCOUVERTES
J'ai la tête encore pleine de cette belle musique! J'ai eu plusieurs découvertes durant ce 10 jours sur 13. D'abord Ma Grande, très grande découverte cette année fut sans contredit SANDRA NKAKÉ, sur la scène des Voix Jazz. Quelle personnalité, quelle voix! elle a tout pour elle et elle a su bien s'entourer de musiciens qui ne font qu'un pour elle.
Ensuite, Une très belle rencontre avec VALÉRIE MILOT et MARIANNE LAMBERT sur la scène des Voix Lyriques. Un récital fort en émotion. Chair de poule assuré!
J'y ai aussi découvert SALLY FOLK, jeune auteure-compositeure-interprète qui "a du chien". On l'entendra de plus en plus un peu partout.


MON TRAVAIL
Je me suis amusée tout en travaillant! Amusée dans le sens de "Passion" et "Entichement et amour du milieu, de la Culture". Comme vous le savez déjà, j'occupais double-emplois: Blogueuse et accompagnateur pour la scène des Voix Lyriques. Quel plaisir ce fut d'accueillir, de prévoir d'avance, surtout de mettre en confiance et de rendre à l'aise nos invités venus donner leurs prestations au FestiVoix, puis de parcourir scène après scène et d'essayer de vous rendre un résumé le plus concis possible à tous les jours.
Je suis très satisfaite (comme je le crois pour l'ensemble des accompagnateurs ainsi que des blogueurs) de ce deux semaines d'accomplissement autant sur place que sur papier.

MA GRANDE FINALE
Une expérience unique au Québec qui vous donne la chance de vivre tout un Monde à votre portée. Un voyage dans le temps musical à travers les époques. Une chance aussi de découvrir de nouveaux horizons d'ici et d'ailleurs! Trouvez un endroit pareil...et vous n'en trouverez aucun. Une chance inouïe de pouvoir à la fois voir et entendre plusieurs invités provenant de sphères musicales différentes.
Merci, merci au FestiVoix qui, d'année en année, prend de l'ampleur grâce à ses choix judicieux, par ses découvertes à nous offrir sur un plateau d'argent, à débusquer ce qui est émergent tout en servant ce qui fut et est contemporain et ce dans toutes les sphères de la Musique.

Merci aux gens du FestiVoix 2014, ceux qui ont su de mains de maitre, organiser et coordonner jusqu'au plus petit détail, ce fabuleux grand déploiement sur 10 jours et 13 scènes.
Merci Stéphane, Thomas, Stéphanie et Karine ainsi que toute la troupe que je ne saurais nommer ici. À tous: Bravo!  Trois-Rivières n'a rien à envier aux deux plus grosses villes (Montréal et Québec).  Elle a su se positionner autrement, originalement et d'une manière grandiose et éloquente!
J'ai adoré mon expérience: Celle de vivre un FestiVoix en entier! Chapeau!

- "Wrap-up! tout le monde! Merci et à l'an prochain!"


-Éliane Proteau

Nos coups de coeur d'équipe


L’édition 2014 du FestiVoix est déjà terminée, mais la frénésie se fait encore sentir au bureau ! J’entends la musique de certains artistes qui ont été présents au festival retentir des ordinateurs…quoi de mieux pour faire des bilans d’événement que de se remémorer de bons moments. 

Prendre part à un événement d’une telle ampleur était une première pour moi et je dois dire que mon expérience a été plus qu’enrichissante.  J’ai fait de belles découvertes, autant en côtoyant durant 11 jours des personnes formidables, qu’en voyageant au travers de différents univers musicaux.  J’ai su apprécié chacun des spectacles auxquels j’ai pu assister, mais certains ont su se tailler un petit chemin de mes oreilles à mon cœur afin de me faire frissonner. Je vous partage donc quelques-uns de mes petits moments coup de cœur !

Déjà conquise d’avance, je me suis rendue au spectacle de Grand Corps Malade sur la plus que magnifique scène des Ursulines.  L’art de jouer avec les mots, lui, il le maîtrise !  C’est magique cette façon qu’il a de raconter des histoires, tantôt drôles, tantôt tristes et de nous faire ressentir toute une gamme d’émotions en 60 minutes seulement... ! 
Le 4 juillet, c’était LA soirée que j’attendais, la soirée pour laquelle j’étais vendue depuis un long moment, en fait, depuis que j’avais vu The Franklin Electric en spectacle durant l’hiver.  Et effectivement,  après quelques notes seulement de leur première chanson, j’avais des émotions. Je n’arrive pas à dire si c’est la sublime voix de Jon Matte, les mélodies  enivrantes ou un heureux mélange des deux, mais le 4 juillet à 20h05, j’étais comblée ! 



J’ai également eu quelques ‘’crush’’  ici et là durant le festival ! 
Que se soit pour la sensibilité et la retenue de la voix de Geoffroy Sauvé, l’extravagance de Klô Pelgag, l’humour et le charisme sur scène de Philippe Brach ou l’énergie et la bonne humeur des gars de Qualité Motel, tous les spectacles auxquels j’ai assisté avaient un petit quelque chose pour me plaire !   

Stéphanie Pronovost - Agente de communication


J’ai fait un petit tour de bureau afin de savoir pour quels spectacles mes collègues de travail ont eu des coups de cœur et voici le résultat !

Magalie Julien - Coordonnatrice aux communications et à la programmation

Crédits photos : Uppernative
« Plusieurs ont pu me croiser dans les rues de Trois-Rivières en soirée (clin d'oeil aux rires des animateurs de NRJ, Rouge FM et CFOU 89,1 FM), en constant mouvement entre les différents bars. Je crois avoir réussi mon pari avec l’équipe de JD Productions (notre merveilleux partenaire de captation vidéo de nos spectacles au FestiVoix) afin de voir un maximum de prestations (autant de jour que de nuit) en onze jours de festivités. Mes coups de cœur ils sont nombreux, de la distorsion de guitare et la batterie explosive de Big Brave, à la voix sensuelle d’Antoine Corriveau, au rythme impeccable de PONI, à l’atmosphère de band de garage de Solids et Rouge Pompier (à voir dans les captations, les musiciens ont conservé uniquement une petite lumière au-dessus des nombreux amplis), au voyage dans le temps dans les années 20 avec les Jazz Street Boyz, à la réunion attendue de Loud Lary Ajust et Koriass, à la voix unique et authentique du jeune Philippe Brach, aux fêtards de Qualité Motel (mention spéciale aux deux légendes dansantes présentes : le cowboy de Trois-Rivières et Sam Murdock de P572) et au son si bien travaillé des musiciens de X-Ray Zebras et Beat Sexü (je suis une grande admiratrice des projets du collectif Le Pantoum). La liste est longue ! Mon must, restera sans aucun doute Mac Demarco au Café-galerie Bar L’Embuscade qui a su nous entraîner dans son univers par moment douteux, loufoque mais surtout rempli d’un talent désarmant et d’une amitié sincère avec ses musiciens. Pour ceux, qui étaient présents vous comprenez que vous avez assisté à une performance qui restera sans doute dans les écrits de Trois-Rivières. »


Lysandre  Désy – Responsable de la billetterie 
« Mon spectacle coup de cœur est celui de Bears of Legend  le 3 juillet.  J’ai trouvé que l’atmosphère était particulière et j’étais très fière du band de notre région ! »



Jean-Pascal Rivard – Responsable des artisans 
« J’ai beaucoup aimé la performance de Marie-Denise Pelletier, elle a une voix splendide et a été d’une grande générosité »



Stéphane  Boileau – Directeur général : « Il est difficile de ne nommer qu’un seul coup de cœur puisque j’en ai eu plusieurs, mais j’ai spécialement aimé le spectacle de Jardin Mécanique sur la scène de la relève ainsi que la soirée de Gloria Gaynor »



Jacinthe Déry – Coordonnatrice au marketing
« Half Moon Run est mon coup de cœur cette année. Le groupe avait une belle énergie sur scène, j’attendais la soirée du 4 juillet avec impatience et je n’ai aucunement été déçue. »





Karine Riopel – Responsable de la logistique
« Le soir de Marc Dupré a été mon préféré de l’édition 2014. J’ai trouvé le spectacle complet, surtout avec ses invités ! Leur présence sur scène et les jeux d’éclairage ont ajouté un petit plus à la performance !  »



Benjamin Rouillard – Coordonnateur à la production
« Je pense que mon spectacle coup de cœur a été celui de Dance Into The Light ;  Le meilleur de Phil Collins par Martin Levac »




Justine Drapeau – Agente de communication 
« Le dernier soir avec le beau Marc Dupré m’a beaucoup plu ! J’ai aimé toutes les chansons, surtout celle de Renée Wilkins, j’ai eu des frissons ! »


Thomas Grégoire – Directeur général adjoint 
« Un de mes spectacles coup de cœur à été celui de Sandra Nkaké, pour la qualité de la musique et une prestation de niveau international »
  



Judith Leblanc – Adjointe administrative
« J’ai beaucoup aimé la performance de The Lost Fingers. C’était amusant d’entendre des «One hit wonder»  revisités de manière jazz ! »








lundi 14 juillet 2014

Une panoplie de couleurs pour un temps maussade!


Il était plus de 11 h à l'horloge. Je suis sortie sur la terrasse couverte pour humer le temps gris, maussade et pluvieux. "Tiens! nous recevons à peine ce que les médias météo nous prédisaient: 90% de pluie en ce dernier beau dimanche du FestiVoix!"
Soudain m'est venu en tête un souvenir de mon enfance où maman nous disait en arrivant pour visiter nos grands-parents: " Ouf! il va pleuvoir aux Trois-Rivières, ça sent la Wayagamack!!" Comme de fait, la pluie se mettait en branle quelques minutes plus tard. Cette odeur, sur la terrasse m'a immédiatement confirmée que j'étais bel et bien à Trois-Rivières. Ça fait presque huit mois maintenant que nous y résidons et j'ai encore peine à croire que j'y suis réellement. Trois-Rivières a toujours été une ville qui m'attire, celle où je trouve un petit "je-ne-sais-quoi" de plus que partout ailleurs,  "la" ville que j'adore! Depuis haute comme trois pommes et aussi loin que je puisse me rappeler j'ai toujours dit à qui voulait bien l'entendre: "...qu'un jour je viendrai y rester!"
Pour quoi ce grand préambule? Parce-que beau temps, mauvais temps, dans le merveilleux monde de la Production, on se doit d'être en place dès le début  en tout temps. C'était donc en cette dernière journée de Festival que je vous rapporte ici mes impressions sur les deux derniers spectacles de ce soir au FestiVoix 2014.

DIDIER DUMOUTIER ET SES MUSICIENS
 (Voix Jazz - Scène Jardin des Ursulines)

À cause du mauvais temps qui déferlait toujours, on a différé l'heure du spectacle des Voix Jazz de 18 h à 19 h 30. Arrivée sur le site dès 19 h avec un temps toujours incertain, le trio de DIDIER DUMOUTIER a débuté son spectacle à 20 h 05. La pluie et le vent s'étaient mis de plus belle de la partie. Comme si Dame Nature pleurait elle aussi de voir arriver la fin de ce festival tant convoité!
DIDIER DUMOUTIER à l'accordéon était accompagné de deux musiciens: une contrebasse et un piano. De sa belle voix DIDIER DUMOUTIER nous a quasiment fait faire un tour du Monde avec les plus belles musiques et les chansons exclusives aux amants de tango!

Tous les jours du FestiVoix, entre 19 h et 20 h, DIDIER DUMOUTIER nous recevait en musique à l'accordéon au convivial Bistro SAQ. Après avoir couronné de succès tous ces débuts de soirées à titre d'"Artiste en résidence" du Bistro, il a clôturé le tout ce soir, sur la scène côté Jardin!

Nous avons eu droit à plusieurs musiques "coups de coeur" dont des pièces tirées de la chansonnette française, des chansons provenant du folklore et de nos grands auteurs-compositeurs-interprètes aujourd'hui disparus.
L'espace d'une heure DIDIER DUMOUTIER nous a fait voyager en musique comme lui seul peut le faire. Il excelle dans tout ce qu'il interprète! Une voix juste et très agréable, il vous chante "la pomme" de manière très séduisante en italien, en espagnol ou en français. Pour lui, la scène est "sa maison" et il y est très à l'aise.
Merci et Bravo Monsieur Dumoutier!

MARC DUPRÉ ET SES INVITÉS
 (Voix Populaires - Scène Loto-Québec  - Parc Portuaire)

Alors que la température fait toujours des siennes, on décide cette fois-ci de devancer le spectacle.
Sur le parterre devant la scène quelques irréductibles avaient déjà pris place dans de gros imperméables épais avec de bons parapluies et attendaient. En le temps de l'écrire, les gens s'amoncelaient autour de la scène et sur le talus, bravant les deux éléments néfastes. Ça continuait toujours d'entrer sur le site. Puis, je jetais un coup d'oeil sur les lieux: c'était noir de monde.
MARC DUPRÉ fit son entrée sur scène à 21h 08. D'emblé il y interprétait, un à la file de l'autre, de ses plus grands succès: "Comme un coup sur mon coeur", "Pour te plaire", "Voyager vers toi", etc.
Il a su entre quelques titres parler et faire rire la foule.
- " Y'a du monde à gauche, en haut, en bas, là-bas, ah! pis là!! Vous êtes là ce soir, alors vous êtes des vrais!" Il se connecte très bien aux festivaliers et la foule de devenir en liesse sur ces paroles le lui rend bien.
- " J'trouve que le FestiVoix, ça le dit, on sait où l'on va: c'est d'la voix! Mais peut-on savoir qu'est-ce qu'on fête quand y'a le festival de la gourganne? ou ben le festival de la giblotte?..."
- "Au moins on sait ce qu'on fête avec le FestiVoix: d'la musique!"
Un peu plus tard, dans le roulement du spectacle MARC DUPRÉ nous a concocté quelques surprises. Trois des magnifiques voix présentement au Québec sont venues, tour à tour, sur scène chanter avec MARC DUPRÉ. Il s'agit de la rockeuse de son équipe de l'émission "La Voix", de Renée Wilkins et de Jérôme Couture.
Comme un poisson dans l'eau MARC DUPRÉ a conquis les gens venus de partout le moment d'un dernier spectacle.


Voilà! Le temps éphémère d'un Festivoix vient de rendre ses dernier sons. Une édition 2014 très envoûtante! Vivre un tel éventail de choix est vraiment sans pareil. Il y en avait pour tous les âges et pour tous les goûts. J'ai adoré me balader dans l'ensemble de ces vieilles  rues qui nous ouvraient passage pour se rendre de scène en scène en toute conviviabilité! Comme les bâtisses et les lieux semblaient nous susurrer : "Nous sommes garant du début de la vie ici et nous vous laissons, à votre tour, le plaisir d'y rajouter ce qui l'aidera à continuer: Vivre en Musique!
Vivre sans Musique est totalement inconcevable et grâce au FestiVoix, nous sommes depuis plusieurs années sur une très belle lancée!"

par Éliane Proteau
Néo-Trifluvienne au FestiVoix